Rechercher
  • stephaniegranier64

Pourquoi entraîner et développer notre conscience ?



Imaginez une marmite remplie d'eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille.

Le feu est allumé sous la marmite. L'eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager.

La température commence à grimper. L'eau est chaude. C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille, mais elle ne s'affole pas pour autant, surtout que la chaleur tend à la fatiguer et à l'engourdir.

L'eau est vraiment chaude, maintenant. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte, elle s'efforce de s'adapter et ne fait rien.

La température de l'eau va ainsi continuer de monter progressivement, sans changement brusque, jusqu'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s'être extraite de la marmite.

Plongée d'un coup dans une marmite à 50°C, la même grenouille donnerait immédiatement un coup de patte salutaire et se retrouverait dehors.


Cette expérience nous montre qu'une détérioration suffisamment lente échappe à notre conscience et ne suscite, la plupart du temps pas de réaction de notre part.


Ainsi le stress répété, une gestion maladroite de nos émotions, et un mental laissé en roue libre (ruminations, anticipations catastrophistes) finissent par altérer notre qualité de vie au quotidien voir même notre santé. Bon en mal an, nous nous accoutumons à ces désagréments.


" Ne confonds pas ce qui est naturel et ce qui est habituel " Gandhi

Il arrive très souvent en fin de séance, après la pratique, que les personnes me disent qu'elles ne s'étaient pas rendues compte à quel point elles étaient tendues, ou n'avaient pas pris la mesure de leur état de fatigue, ou combien leur esprit vagabondait.


Il est intéressant d'observer combien nous sommes souvent absents à nous-même, comme nous pouvons nous perdre de vue, nous négliger.


Alors comment ne pas succomber au piège de la grenouille dans la marmite d'eau ?


En entraînant et en développant notre conscience : conscience de soi, conscience du corps, de nos pensées et de nos émotions.


" La sophrologie aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie. " Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne

En vous reconnectant à votre corps et à l'écoute de ce qui se passe en vous (sensations, tensions qui s'expriment ici ou là, émotion qui survient, dispersion mentale) vous serez plus à même d'agir sur vous : de vous détendre, de vous ancrer dans le moment présent, de souffler pour relâcher la pression accumulée, de retrouver votre calme, d'entendre ce que cette émotion vous signifie, quel besoin n'est pas satisfait ...


Et si vous retrouviez ce lien à vous-même ?

Un lien amical, bienveillant et respectueux.

Dans nos vies bien remplies, prenons le temps, régulièrement, de nous arrêter pour nous écouter et nous comprendre, pour savoir où nous en sommes, dans quel état nous nous trouvons.

Dans les moments plus difficiles, comme nous le ferions à un être cher, demandons-nous simplement en nous recentrant : " comment ça va ? ".


" Faites de votre propre reconquête la première priorité de votre vie " Robin Norwood

C'est cette reconquête que je vous propose de faire en séance de sophrologie !


RDV 05.59.30.71.25

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Merci !