top of page
Rechercher
  • stephaniegranier64

Nos pensées ...

Dernière mise à jour : 15 mai 2023



Avez vous remarqué comme notre esprit est bavard ?

Il est souvent sollicité par une multitudes de choses, à faire, ou importantes, agréables, enthousiasmantes, ou pas ...

La plupart du temps nous sommes absent(e)s. Notre corps est là mais nos pensées sont ailleurs. Nous cogitons, nous ruminons, nous nous "prenons la tête", nous nous angoissons ...

Tourner en rond dans notre tête est non seulement fatiguant, mais cela peut aussi être souffrant.


Et si nous arrêtions ce bruit de fond ?


La sophrologie est une aide précieuse qui nous apprend à : - réhabiter notre corps et à l'écouter - calmer notre esprit quand il s'emballe - prendre de la distance avec nos pensées - être là vraiment, ici et maintenant, pour profiter pleinement de l'instant présent - ne pas croire toutes les histoires que nous raconte notre mental - nous recentrer quand nous nous éparpillions pour retrouver nos priorités et choisir consciemment ce qui est important - ruminer positivement ! - nous endormir en retrouvant détente et calme - développer nos capacités d'attention et de concentration.







Ruminer, c'est réfléchir sans fin, sans efficacité, en tournant en rond.

C'est épuisant !!! Nous croyons réfléchir alors que nous ressassons.

Pourquoi nous laissons-nous piéger ainsi ?

Par habitude, parce que nous ressentons fortement une émotion douloureuse, parce que nous sommes impuissants à agir et que la rumination remplace l'action.


Alors que faire ?


Comme toujours, prendre conscience le plus tôt possible de ces pensées répétitives.

Puis se poser ces 3 questions. depuis que je réfléchis à ce problème : 1) ai-je l'impression d'avoir avancé vers une solution ? 2) sinon, ai-je le sentiment d'y voir plus clair ? 3) sinon, enfin, est-ce que je me sens soulagé d'y avoir pensé ?

Si je réponds non à ces 3 interrogations, c'est que je ne suis plus en train de réfléchir, mais de ruminer. Et qu'il vaut mieux arrêter !

Enfin, revenir encore et toujours dans notre corps. Se lever, bouger, marcher, se détendre, respirer en pleine conscience pour revenir ici et maintenant dans le réel de cet instant présent.


Et si nous choisissions de ruminer positivement en nous repassant en boucle les bons moments vécus dernièrement !






Rappelons-nous que nos pensées ne sont que des pensées, des phénomènes mentaux ; elles sont une lecture, une interprétation de la réalité, mais pas forcément la réalité elle-même.

Apprenons à observer nos pensées , à comprendre la manière dont elles nous influencent, à ne pas croire tout ce qu'elles nous disent, à prendre du recul et cultiver le discernement ...


" Calmer les pensées, ce n'est pas les supprimer, mais les observer de loin pour en diminuer un peu l'intensité, comme on baisse le son d'une radio ... "





Nos pensées ne sont que des pensées, pas souvent en rapport avec la réalité, mais leur influence est forte sur notre état émotionnel (stress, peur, angoisse, appréhension ... ) et physique ( tension, boule au ventre, oppression dans la poitrine, noeud à la gorge ...)


Pratiquons le tri sélectif !

Parmi les situations qui nous inquiètent et déclenchent chez nous la cascade du stress, certaines sont bien réelles mais d'autres sont des anticipations toxiques.


Alors comment mettre à plat ces pensées préoccupantes ?

Prendre d'abord conscience de cette pensée et puis se questionner : " Quelle histoire suis-je en train de me raconter à propos de la réalité ? " Et se rendre compte que notre mental exagère souvent et qu'il fait beaucoup de suppositions ...



Pour apprivoiser notre mental, il faut d'abord savoir comment il fonctionne. C'est l'objet de ce billet !

Mais la connaissance de ce fonctionnement et sa compréhension ne vont pas suffire à opérer un changement. Comme la plupart du temps nous sommes en pilotage automatique, nous n'avons pas conscience de ce qui se passe dans notre tête !


La sophrologie va nous permettre de mettre en lumière ces mécanismes, d'en prendre conscience sur le moment afin de pouvoir agir sur notre esprit. En devenant, grâce aux séances de sophrologie, observateur de nos pensées, nous prendrons, par exemple, conscience que notre mental s'emballe, qu'il ressasse, nous nous rendrons compte qu'il en fait des tonnes, qu'il est ailleurs ou inquiet ...Nous pourrons ainsi le calmer, relativiser, revenir à l'instant présent, remettre en question les histoires qu'il nous raconte ...


En séance, je vous propose donc :

- des clés de compréhension (le mode d'emploi de votre mental) - la sophrologie comme outil de conscientisation - des exercices pour apaiser votre esprit et opérer ce changement


Apprenez à apaiser votre mental et à laisser filer vos pensées pour que votre esprit soit serein et léger !



68 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page